Pierre-Antoine Mongin, né à Paris en février 1761 et mort le 19 mai 1827 à Versailles, était un artiste-peintre et graveur français.

Élève à l’Académie royale de peinture et de sculpture de 1782 à 1785, il a pour maîtres Noël Hallé, Gabriel-Francois Doyen et François-André Vincent.

Tout à la fois paysagiste, peintre de genre et peintre d’histoire adepte des scènes de guerre napoléoniennes, il expose régulièrement au Salon de 1791 à 1824.

Son atelier, établi 29 rue de Sèvres, accueille comme élèves Hippolyte Lecomte et Alexis-Victor Joly.

Adepte de la gouache autant que du pinceau, Mongin est aussi un fin graveur et élargit sa palette à des productions originales :

  • Il livre des dessins aux presses du lithographe Godefroy Engelmann.
  • Il conçoit également des décors pour les nouveaux modèles de papiers peints imprimés par l’entreprenant manufacturier mulhousien Jean Zuber. Il s’agit de vastes vues panoramiques aux thèmes diversifiés : L’Hindoustan (1807), La grande Helvétie (1814), La petite Helvétie (1818), Les Lointains (1825).

Antoine Pierre MONGIN
« PAYSAGE ANIMÉ »

tag Artistes XVIIIe siècle, MONGIN Antoine Pierre
Antoine Pierre MONGIN - PAYSAGE ANIMÉ

PAYSAGE ANIMÉ

Continuer la lecture »



>